Être enceinte quand on est hypersensible

Femme hypersensible enceinte

Être enceinte quand on est hypersensible

La période de grossesse pour une femme qui n’est pas spécialement hypersensible est déjà une étape particulièrement intense, une parenthèse de grande sensibilité, voire de fragilité. Alors lorsqu’on est une femme hypersensible, le temps de la grossesse est une phase où les sensations, les ressentis et les émotions sont décuplés.

Il est vrai que sans être enceintes, les femmes hypersensibles ont déjà des émotions à fleur de peau, par conséquent le temps de la grossesse chez certaines femmes hypersensibles peut accentuer cette sensation de débordement émotionnel et devenir une période très difficilement surmontable. Cependant chez d’autres femmes hypersensibles cette étape peut, au contraire, modérer, voir atténuer ces sensations de débordements émotionnelles.

Voyons maintenant comment la grossesse est généralement vécue chez les femmes hypersensibles

L’hypersensibilité se manifeste de différentes manières durant la période de grossesse et elle s’exprime à plusieurs niveaux pour la femme hypersensible.

Cela se passe d’abord au niveau corporel

Elle peut parfois avoir la sensation de sentir très tôt « la petite graine » dans son ventre. C’est comme une perception subtile, une impression abstraite de plénitude, d’être « pleine ». Elle va rapidement avoir la sensation de le sentir bouger et vivre en elle. Une relation particulière va alors naître entre elle et son bébé intra-utérin. Si cet enfant est attendu et désiré, la femme hypersensible va dès lors faire très attention à tout ce qu’elle va faire, afin de protéger le fruit en elle. Elle est comme déjà en contact intense avec son bébé et elle ne va rien faire qui puisse mettre l’enfant dans son ventre en danger.

Elle pourra avoir des envies très intenses d’ingrédients inhabituels et très différents de ce qu’elle mange ordinairement. Elle peut aussi avoir des désirs physiques ardents et fréquents.

Cela peut se passer de deux manières totalement différentes selon la femme hypersensible :

  • La première qui est habituée à être en contact avec ses sensations va apprécier et savourer cette période durant laquelle, elle va véritablement sentir son corps changer et la vie se développer en elle.
  • La seconde qui a eu l’habitude très tôt de se couper de ses sensations pour moins ressentir des émotions qui l’ont tant fait souffrir va durant cette étape, être directement en lien avec ses sensations sans plus pouvoir s’en couper. Elle est en totale connexion avec son corps, ses envies, ses sensations durant cette période. Toutes ces sensations physiques peuvent la troubler, la surprendre et la bouleverser. C’est à la fois très déconcertant parce que c’est nouveau pour elle et en même temps très rassurant parce que très vivant. C’est une véritable sensation de vie à la fois en soi et de soi.

Puis au niveau émotionnel

Selon les personnes hypersensibles, cela peut se passer de deux manières totalement différentes.

  • Les premières vont avoir des émotions exacerbées et décuplées. C’est-à-dire que la femme hypersensible enceinte va ressentir encore plus les émotions de son environnement et des gens qui l’entourent. Elle va les ressentir de manière très forte sans savoir quoi en faire. Elle peut se sentir encore plus rapidement débordée par ces émotions qui arrivent de façons imprévisibles et à tous moments. Elle aura encore plus de difficulté que d’habitude à retenir ses larmes, ses colères ou à se protéger. Cela lui paraîtra totalement irrationnel et infondé. Il ne sert évidemment à rien de chercher à comprendre parce qu’il n’y a pas forcement de raison rationnelle, sauf simplement celle qu’elle est hypersensible.
  • Les secondes vont naturellement aborder cette étape en se concentrant sur la vie qui est en train de naître à l’intérieur d’elle. C’est-à-dire que la femme hypersensible enceinte va être éprise d’un grand et profond sentiment de responsabilité. Cette attention centrée sur le bébé va instantanément lui permettre de prendre de la distance avec son environnement et les émotions des autres. Elle va de ce fait immédiatement réussir à mieux se protéger des émotions extérieures en se focalisant sur la protection de son enfant, son rôle, sa tâche, son devoir et l’amour qu’elle lui apporte déjà. Elle a tout à coup un être à aimer, à chérir et à protéger.

Et enfin au niveau cérébral

De la même manière que pour le côté corporel et affectif, cela peut se passer de deux manières différentes pour les femmes hypersensibles qui apprennent qu’elles vont avoir un bébé.

  • Les premières vont, dès qu’elles apprennent qu’elles attendent un enfant, se poser tout un tas de questions. Elle va douter de ses capacités à s’occuper de cet enfant qui va arriver. Elle se trouve déjà débordée et envahie sans cet enfant et se demande comment elle va pouvoir gérer le quotidien avec lui en plus. Qu’elle soit en couple ou pas, c’est d’un seul coup un bouleversement tel que le mental turbine de questions existentielles ou organisationnelles du simple quotidien sans savoir quoi faire.
  • Les secondes vont, dès qu’elles apprennent qu’elles attendent un enfant, cesser toute quête effrénée de sens dans leur vie. L’enfant va donner ce sens à leur vie. Elles vont alors se décentrer d’elles-mêmes et s’occuper de quelqu’un d’autre : Le bébé. L’arrivée d’un enfant, stop et apaise sur-le-champ les questionnements existentiels ou du simple quotidien. Tout à coup, toute leur vie prend un sens.

Conclusion

L’arrivée d’un enfant pour une femme hypersensible, vous l’aurez compris la chamboule, la bouscule ou la renverse à tous les niveaux. Cette période de neuf mois est à la fois longue quand il faut attendre et courte quand on sait tout le travail que cela représente est un véritable cadeau pour la femme hypersensible. Elle peut grâce à son hypersensibilité vivre ce moment de manière très intense. C’est bien dans un moment comme la grossesse que la femme hypersensible peut apprécier son hypersensibilité et vivre des instants inoubliables.

Il n’y a rien à faire en particulier, juste à ressentir la vie qui est là.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page