Comment l’hypersensible est la cible des pilleurs d’idées

On dit très souvent que les personnes hypersensibles sont les cibles des pervers narcissiques, mais on entend jamais dire qu’elles sont aussi les cibles des usurpateurs d’idées. Et pourtant…


L’hypersensibilité est un talent

 L’hypersensibilité étant une capacité accrue à percevoir les informations sensorielles, cognitives et intuitives, l’hypersensible est souvent une personne créative, intuitive et ingénieuse qui a les cinq sens aux aguets, qui fait des liens, des associations de pensées, qui a des centaines d’idées à la minute, qui a une perception globale des situations avec une perception très fine des détails et des intuitions fortes.

Lorsqu’elle connaît bien son fonctionnement et se fait confiance, c’est une personne pleine de ressources, d’ingéniosité, d’inventivité et de créativité. On peut dire aussi qu’elle a une perception particulière et une vision. Elle est souvent une visionnaire qui s’ignore. Elle a régulièrement du mal à reconnaître cette partie-là d’elle généralement parce qu’elle ne se fait pas confiance et n’a donc pu le vérifier ou simplement par une trop grande humilité.

Mais reconnaissez que si vous êtes une personne hypersensible, il vous arrive fréquemment de dire, « je m’en doutais », « je le savais », « je l’avais sentie ». Normal ! C’est vrai J c’est une manière subtile de percevoirles choses à l’avance. On peut dire que l’hypersensibilité est une forme de clair ressenti. Une manière de voir avec son ressenti. C’est la raison pour laquelle, elle ne peut jamais expliquer comment elle sait les choses ni d’où elle en tient la connaissance.  

Cette faculté est la véritable richesse de l’hypersensibilité. C’est ce qui fait que l’un va imaginer  une possibilité nouvelle dans un domaine, l’autre créer des outils technologiques avancés ou trouver une solution technique à un problème. D’autres encore peuvent voir à l’avance comment leur domaine d’activité va évoluer dans les dix ou vingt prochaines années, anticiper les changements, sentir les tendances qui s’annoncent, devancer un courant de pensée, précéder une évolution, innover ou créer un projet novateur. L’hypersensibilité est non seulement notre force, mais aussi notre intelligence sensible et créative.

Comment certains usurpateurs s’emparent de leurs idées

Seulement, la personne hypersensible n’en a pas souvent le bénéfice ou n’en profite pas toujours. Pour commencer, on pourrait dire qu’au départ elle n’en a pas toujours conscience et souvent elle ne perçoit pas la valeur de ses idées, des créations, de ces aspects-là de l’hypersensibilité. Alors toutes ne vont pas en saisir la préciosité et ne vont pas en tirer profit. Mais trop souvent soit parce qu’elle pas à la bonne place à ce moment-là pour en avoir la primeur, soit parce que ce n’est pas le bon moment pour elle, soit elle ne se fait pas confiance, mais principalement parce qu’elle va faire trop confiance à quelqu’un et elle va partager avec lui ses idées, ses inspirations et ses découvertes, mais c’est quelque temps plus tard, qu’elle va retrouver son travail et ses idées mises en avant par celui à qui elle a tout donné. Lui se sera approprié sans scrupule tout ce que la personne hypersensible lui a insufflé, toute la matière, la substance dont il va se servir pour lui-même et dont il va s’attribuer le mérite, d’en être à l’origine, d’en être l’auteur, d’en être le créateur.

Volontaire ou involontaire ?

Est-ce un acte conscient ou inconscient, volontaire ou involontaire ? On ne sait pas réellement, mais en tout cas il est toujours dans le déni de spoliation et jouit ouvertement de la pâle copie dérobée toujours dans l’ombre. Ils sont généralement des gens influents sur la personne hypersensible, qui inspire confiance au premier abord, quelqu’un qui peut avoir une forme d’ascendant sur elle. Cela peut être un manager, un meilleur ami, quelqu’un qui bénéficie d’une renommée dans le domaine qui les réunit, une relation que l’hypersensible met sur un piédestal. Certains de ces faussaires qui n’ont pas accès naturellement à cette richesse créative, qui rament, qui ont une défaillance d’imagination, qui sont en perte de vitesse ou, ont une sécheresse créative ou une volonté d’une trop grande productivité pour plus de visibilité vont s’emparer de sujets qu’ils vont alors conceptualiser puisqu’ils n’en sont pas les créateurs initiés et n’en possèdent pas l’essence.

             La personne hypersensible est en fait la cible des pilleurs d’idées en manque d’inspiration.

 

Dans quel domaine trouve-t-on cette pratique ?

On retrouve plus souvent cette pratique dans le domaine professionnel, bien que présente aussi dans la sphère personnelle, mais moins dommageable.  

On trouve ce type de comportement dans toute sorte de domaines professionnels, que ce soit dans les technologies, l’innovation, la création, l’artistique, la musique, l’écriture…on repère régulièrement ces manières dans les services d’innovation des grandes entreprises où par exemple un collègue va s’attribuerla trouvaille d’une technologie spécifique. Mais aussi dans l’entrepreneuriat individuel où par exemple un partenaire va s’écarter progressivement et mettre en place la formidable inspiration qui lui a été partagée, une comédienne va se faire piquer ses sketches, un auteur son manuscrit, un designer son projet, une créatrice sa création…

Je vois ou j’entends fréquemment dans mon quotidien des personnes hypersensibles qui me disent que leur travail a été usurpé, leurs idées copiées ou littéralement plagiées et qu’elles se sentent véritablement spoilées, dépossédées.

La créativité des hypersensibles se retrouve alors hackée par des Tartuffes conceptualistes.

Certains de ces pirates de ressources intellectuelles vont pomper soit toujours la même personne jusqu’à ce qu’elle s’en aperçoit et coupe tout contact, soit changer régulièrement de personne-ressource. Il s’agit bien là de vol de propriété intellectuelle.


L’hypersensible, source d’inspiration pour ceux qui en manque

Les personnes hypersensibles sont de véritable source d’inspiration pour ceux qui manquent d’imaginations, de visions ou de créativité. Souvent spontanées, généreuses, ouvertes et sincères, les personnes hypersensibles vont ouvrir leur porte et délivrer leurs plus grandes ressources sans aucune réserve. Trop heureuse de rencontrer quelqu’un qui l’écoute avec attention. Elle se dit que l’autre est fiable, honnête et droit comme elle, mais quelle n’est pas leur stupéfaction lorsqu’elle découvre que cet autre l’a littéralement dépouillé ?

Bien sûr il est inutile de revendiquer la propriété de quoi que ce soit, cet autre est un impitoyable fauve prêt à tout pour être le premier et pour dominer, mais toujours sans en avoir l’air, alors il méprise, divise pour mieux régner et prétexte que l’autre a un problème. Puis il fuit celui ou celle dont il aura aspiré toute la sève, la laissant comme un fruit dépourvu de son eau, complètement asséchée, totalement vidée de sa substance, bouche bée et sidérée.


L’hypersensibilité, une ressource intarissable

Bien sûr, c’est une période très difficile à passer, on s’en veut, on est comme détruit pendant un temps, mais la personne hypersensible est en permanence productrice d’idées, créatrice de ressources et elle continue son chemin avec toujours un temps d’avance. Elle saura donc se relever et renaître de ses cendres. Elle possède incontestablement cette résilience dont nous parle Boris Cyrulnik.

La personne hypersensible a donc besoin de se protéger et de protéger son intelligence d’hypersensible pour que chacune ses intuitions, ses inspirations et ses connaissances soient montrées au monde par elle avec le maximum d’intégrité et de pureté, mais aussi dans le but que les personnes hypersensibles puissent exister et faire exister leurs projets en toute tranquillité et pour ne plus être utilisée. 

4 réflexions sur “Comment l’hypersensible est la cible des pilleurs d’idées ”

  1. Bonjour , c’est très interessant cet article, depuis toute petite j’ ai des idées et certaines ont servi à d’ autres ( les sonneries et messageries personnalisées pour portables), où se sont crées 20 ans plus tard, et puis cette idée que j ai eue en 2019 de créer une chanson internationale sur le rosé, sans budget, un projet ignoré par les officiels du tourisme oenologique et le monde du vin et rosé !
    https://youtu.be/MOu2zQ2t4E4 . Cela m’ a permise de me rendre compte que le monde qui nous entoure peut être très violent face à l’ imagination, la création.
    Je dis courage à tous les hypersensibles, et j espère que notre monde à nous va petit à petit se créer dans l’ empathie, la solidarité et l’ intelligence émotionnelle dont nous avons tous besoin pour survivre dans celui-ci.
    Laurence

  2. C’est un article qui m’a complètement éclairée sur mes vivances professionnelles et aussi personnelles lors de mon installation en Argentine dans mes relations tant professionnelles que personnelles.

    Merci Charlotte pour ces explications car quand on en prend conscience c’est déjà un grand pas en avant !
    Et comment se protéger? Un prochain article ?
    Merci de nous rendre la vie plus douce et surtout de nous donner l’élan nécessaire pour une prise de confiance et Je l’espère des changements dans nos pas avenirs…à venir…
    Chaleureusement Fabienne

  3. Merci Charlotte pour cet article.
    Je me suis souvent fait piquer des idées. Lorsque j’étais étudiante à la fac, certains profs m’en piquaient en se les attribuant. Et, plus tard, dans le domaine professionnel. Et ça ne me plaisait pas que les personnes se les attribuent alors qu’elles venaient de moi. Maintenant, je suis plus dans ma bulle et assez isolée du fait que je travaille de nuit. Alors ça arrive moins souvent.
    Mais je ne savais pas qu’il y avait un lien entre hypersensibilité et victime de ces pirates des ressources intellectuelles.
    C’est un article vraiment très intéressant. Merci beaucoup !!
    Bonne continuation à vous tous.

  4. Ping : 7 conseils aux hypersensibles pour faire face pilleurs d’idées  - Les Hypersensibles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut